Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les trois sagesses

Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne (Jn 21)

CELUI QUI NE SE REND PAS

"En temps de guerre, celui qui ne se rend pas est mon homme, quel qu'il soit, d'où qu'il vienne et quel que soit son parti. Il ne se rend point. C'est tout ce qu'on lui demande. Et celui qui se rend est mon ennemi, quel qu'il soit, d'où qu'il vienne, et quel que soit son parti. Et je le hais d'autant plus que par les jeux des partis politiques il prétendrait s'apparenter à moi (...). Celui qui ne rend pas une place peut être tant républicain et tant laïque qu'il voudra. J'accorde même qu'il soit libre-penseur. Il n'en sera pas moins petit-cousin de Jeanne d'Arc. Et celui qui rend une place ne sera jamais qu'un salaud, quand même il serait marguillier de sa paroisse".

Charles Péguy, 1913.

Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost 0

À propos

Les trois sagesses


Voir le profil de Les trois sagesses sur le portail Overblog