Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les trois sagesses

Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne (Jn 21)

Rebelles de Dieu

Jérôme Cordelier, grand reporter au Point, a publié aux éditions Flammarion un livre remarquable et passionnant, sous le titre : Rebelles de Dieu.

A travers le portrait de 12 héros de notre temps, de Madeleine Delbrêl à Geneviève de Gaulle-Anthonioz, en passant par Mgr Saliège, le père Chaillet, fondateur des Cahiers du Témoignage chrétien ou le pasteur André Trocmé, haute figure de la Résistance au Chambon-sur-Lignon, ces hommes et ces femmes un jour ont dit « non ». « Non aux injustices, non aux fatalités, non aux facilités d’une vie tracée, non aux réflexes de leur milieu d’origine, non aux diktats d’une hiérarchie aveuglée ou soumise ». Ils ont dit non, et placé leur vie sous le signe de l’action, du combat, de l’engagement au service de leurs semblables. Rebelles, oui, mais rebelles de Dieu, car c’est au nom de leur foi qu’ils ont agi.

Image Rebelles de Dieu

Dans l’introduction de son ouvrage, Jérôme Cordelier explique que l’idée de ce livre est née de rencontres avec le père Ceyrac, l’abbé Pierre et sœur Emmanuelle, constatant que « dans le sillage de ces grands témoins aux semelles de feu, le christianisme devient la source de tous les élans » ; non pas réduit à un conformisme bien-pensant ou à une tradition desséchée ou réduite par la peur, mais renouvelé par des personnes (et non pas par des institutions) qui ont su garder, « leur vie durant, leur indépendance d’esprit dans le respect des vœux qu’ils avaient formulés en entrant dans la vie religieuse ».

Ces portraits sont pour Jérôme Cordelier l’occasion de nous faire redécouvrir la beauté, la grandeur, et l’immense richesse d’un christianisme authentique, que « l’ingratitude de notre époque amnésique impose de souligner ». Un livre qui met en lumière quelques parcours exemplaires qui trouvent leurs sources dans le christianisme, un christianisme vivant et évangélique, qui traverse d’ailleurs toutes les confessions. L’auteur cite pour expliquer de tels parcours les paroles de feu du pasteur Dietrich Bonhoeffer, pendu le 9 avril 1945 en camp de concentration sur l’ordre exprès d’Hitler : « Quand on a renoncé totalement à faire quelque chose de soi-même : un saint, un pécheur converti ou un homme d’Église, juste ou injuste, malade ou en bonne santé, alors on se jette entièrement dans les bras de Dieu, alors on prend finalement au sérieux non pas ses propres souffrances, mais les souffrances de Dieu dans le monde, alors on veille à Gethsémani avec le Christ et, je pense, c’est cela la foi, c’est cela la métanoia, et c’est ainsi que nous devenons des hommes, que nous devenons des chrétiens » (p. 15).

Toutes les grandes figures de ce livre ont agi en rebelles de Dieu. Dévots, souvent respectueux de l’institution, les convictions de ces femmes et de ces hommes n’entament pas leur libre arbitre. Ils chamboulent nos préjugés ! Bravant les autorités, les jugements sociaux, les conformismes ambiants, ils nous invitent à retrouver la source. A lire de toute urgence.

 

Marie-Dominique Goutierre

© www.les-trois-sagesses.org

Jérôme Cordelier, Rebelles de Dieu, Paris, Flammarion 2011.

ISBN : 978-2-0812-3631-8

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Les trois sagesses


Voir le profil de Les trois sagesses sur le portail Overblog

Commenter cet article