Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les trois sagesses

Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne (Jn 21)

Qu'est-ce que la philosophie?

La meilleure définition du philosophe, à mon sens, celle à laquelle je reviens toujours, c’est celle de Péguy, qui n’était pas un philosophe. C’est la meilleure, non pas d’une manière absolue, mais en ce sens qu’elle est la plus compréhensible pour les gens. Péguy nous dit, à sa manière, qu’il n’y a que deux espèces de personnes, les gens qui descendent le fleuve et ceux qui remontent à la source ; et c’est comme cela qu’il distingue les philosophes des non-philosophes. Quantité de personnes descendent le fleuve, et c’est facile : les morts aussi descendent le fleuve, et même leurs cadavres descendent le fleuve plus vite que les autres (à la course dans la descente, soyons donc cadavres !). On fait comme tout le monde, on descend le fleuve. Quand je demande à quelqu’un : « Pourquoi faites-vous cela ? » et qu’il me répond : « C’est à la mode aujourd’hui, tout le monde fait cela », je lui dis : « Alors, vous descendez le fleuve ? Soyez cadavre, cela ira plus vite. C’est-à-dire ne réfléchissez plus, descendez, faites comme tout le monde et puis c’est tout. » Certains, au contraire, veulent remonter à la source. Et Péguy ajoute : c’est difficile, de remonter à la source, c’est pénible, et il faut accepter d’être seul. C’est très juste. Péguy ne donne pas là une définition, mais décrit une attitude intérieure qui consiste à chercher la vérité. Pour moi, c’est cela, le philosophe : c’est celui qui cherche éperdument la vérité. Non pas pour la posséder, mais pour être possédé par elle, pour être pris par elle. C’est pour cela que je définirais assez bien le philosophe comme celui qui lutte contre tous les a priori : politique, moral, bref tous les a priori qu’on peut avoir, et on en a des quantités, et il y en aura tout le temps. Il faut lutter contre cela pour être capable d’être en face d’un autre homme, d’être en face d’un ami, en face d’un saint, en face de la nature, d’une petite violette. J’ai beaucoup aimé un grand peintre qui me disait : « Le peintre, c’est celui qui sait regarder une pomme comme s’il n’en avait jamais vu. » J’avais envie de lui dire : cela, c’est le philosophe !Pere-NB.JPG

[La philosophie implique donc avant tout] une purification de l’intelligence, pour essayer de comprendre les choses en profondeur — Péguy dit : à la source ; mais « en profondeur », c’est bien « à la source ». Ce n’est pas regarder comme tout le monde regarde. Tout le monde, en effet, regarde la réalité, ou du moins croit la regarder ; mais très souvent on confond ce qu’il y a de profond dans la réalité, dans telle réalité, et ce qui est visible, les apparences. C’est pour cela que le philosophe pourra dire — comme l’a fait Merleau-Ponty à la fin de sa vie — que la philosophie cherche, à travers le visible, à saisir l’invisible. C’est très beau, cette définition ; (...) Le philosophe est celui qui essaiera de creuser toujours plus loin pour découvrir la vérité des réalités, de telle réalité, et surtout de l’homme.

 (...) Le philosophe essaie de saisir la vérité de l’homme, et les capacités de l’homme en face de cette vérité, et à saisir la finalité de l’homme : ce pour quoi l’homme existe. Voilà ce qui me semble être capital. C’est cela qui permettrait de qualifier la profondeur d’une philosophie. Si une philosophie reste uniquement au niveau du langage humain — cela existe aujourd’hui, hélas —, cela ne va pas très loin. Si une philosophie reste uniquement au niveau logique, cela ne va pas très loin non plus. Si une philosophie commence à connaître l’artiste, c’est déjà bien (il y a des artistes qui sont des génies). Si le philosophe atteint le savant, c’est déjà bien. Et ainsi de suite. Et si le philosophe s’intéresse aux mystiques, comme l’a fait Bergson, il atteint une plus grande profondeur de l’homme.

 

M.-D. Philippe, OP, Les trois sagesses, p. 26-28

© Librairie Arthème Fayard

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Les trois sagesses


Voir le profil de Les trois sagesses sur le portail Overblog

Commenter cet article