Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les trois sagesses

Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne (Jn 21)

LA SAINTETÉ DE JEAN, AMI FIDÈLE DU SEIGNEUR

Jean est l’ami fidèle de Jésus. Il a tout livré au Christ. Il lui a sacrifié sa réputation, tout le point de vue de l’honneur humain. Il a accepté d’être montré du doigt par les servantes du prétoire, par les princes des prêtres. Il a accepté d’être le disciple fidèle du Christ crucifié. Il est seul avec Jésus. Songez à la solitude au pied de la Croix.

Il faisait partie du collège des Douze, choisi en même temps que les autres ; il a vu la nuit précédente la trahison de Judas, la trahison d’un des Douze, et il était à ce moment-là à une place unique pour comprendre ce que représentait cette trahison : c’est lui qui reposait sur la poitrine de Jésus et lui a demandé qui le trahirait. Pierre n’osait pas poser cette question, c’est Jean qui l’a posée.

Parmi les Onze, il est donc celui qui a senti de la façon la plus aiguë ce qu’il y avait de tragique, d’effrayant dans cette trahison. Il a vu la nuit même les Neuf lâcher pied devant l’arrestation de Jésus à Gethsémani. Il a vu de près la lâcheté de ceux qui avaient reçu le même enseignement que lui, le même appel, le même regard de Jésus. Parmi ces Neuf, il y avait son frère Jacques qui avait connu le Thabor.

Jean a vu le reniement de Pierre. Il a vu Pierre, devant les ricanements de certains, avoir peur, préférer s’isoler et quitter le prétoire en reniant Jésus. Quand on est impuissant à retenir un être proche qui renie, on sent alors ce qu’est la solitude. On ne sait vraiment ce qu’est la solitude qu’après avoir connu certains liens très profonds, très intimes. Le lien des Douze était unique. Ces trois ans vécus avec Jésus, dans son itinéraire apostolique, avaient créé entre eux une union extrêmement profonde. Et dans la même journée, dans la même nuit, Jean les a tous vu abandonner Jésus. Il est le seul qui soit resté fidèle et Jésus va le quitter.

Jean est extraordinairement seul à la Croix, seul de la solitude de ceux qui veulent suivre le Christ jusqu’au bout. Ceux qui sont fidèles jusqu’au bout connaissent nécessairement cette solitude apostolique.

 

M.-D. Philippe, OP

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Les trois sagesses


Voir le profil de Les trois sagesses sur le portail Overblog

Commenter cet article