Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les trois sagesses

Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne (Jn 21)

Jean, théologien de l'Amour, I

Nous nous acheminons vers la Semaine Sainte, ce sommet de l'année liturgique. L'occasion pour nous de nous remettre d'une façon très particulière en face de ce que signifie la Croix du Christ: elle est la grande Révélation de l'Amour. "Dieu est Amour", nous dit saint Jean. Jean est devenu, en étant présent à la Croix, le grand témoin et l'Apôtre de la Révélation de ce mystère.

 

Il est très frappant de constater que Jésus n’a pas dit dans l’évangile : « Dieu est amour ». Mais il a laissé saint Jean le dire dans sa première épître : « Celui qui n’aime point n’a pas connu Dieu, parce que Dieu est amour. En cela s’est manifesté l’amour de Dieu pour nous : Dieu a envoyé son Fils, l’unique, dans le monde, afin que nous vivions par lui. En cela est l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés et qui a envoyé son Fils en victime de propitiation pour nos péchés[1] ».

Il y a là une délicatesse extraordinaire de Jésus : il s’efface, pour laisser Jean, son disciple bien-aimé et le fils bien-aimé de Marie, proclamer le grand mystère, le grand secret de Dieu : « Dieu est amour ». Telles sont bien les mœurs de l’amitié : c’est la joie de l’ami de laisser son ami passer devant et dire ce que lui-même pourrait dire quelquefois beaucoup mieux… Nous ne pensons pas assez que Jésus s’efface aussi devant nous, pour nous laisser, avec Marie et sous la conduite de l’Esprit Saint, découvrir son cœur, son mystère, le secret de son amour pour le Père et le proclamer à nos frères. Jésus a une totale confiance en nous et il attend que nous le cherchions de toute notre intelligence et de tout notre cœur, que nous cherchions à connaître et à aimer le Père comme lui-même le connaît et l’aime.

 

Dans cette affirmation de saint Jean, nous découvrons son cœur et son intelligence de théologien et d’ami du Christ. Saint Jean est le théologien-ami du cœur du Christ. En vivant de la sagesse de la Croix à travers l’Eucharistie et le don que Jésus lui a fait de Marie sa Mère, saint Jean, l’ami, est entré dans les secrets du cœur du Christ. L’ami est bien celui qui vit du secret du cœur de l’ami ; et on peut regarder l’évangile de saint Jean comme l’évangile qui nous révèle les secrets du cœur du Christ. Or le grand secret de Jésus, celui qui contient tous les autres et qui les unit, c’est de vivre de l’amour du Père et d’aimer le Père. C’est ce que saint Jean a découvert sous le souffle de l’Esprit Saint : à travers la sagesse de la Croix, il a découvert que Dieu est Amour ; il a contemplé la sagesse de la Croix comme la grande révélation de l’amour divin.

C’est dans la lumière de cette affirmation « Dieu est amour » que nous pouvons peut-être le mieux comprendre les trois grandes qualités de la sainteté de saint Jean dont nous parle saint Thomas d’Aquin, notamment dans son Commentaire sur l’évangile de saint Jean. Se demandant pourquoi Jean est « le disciple que Jésus aimait[2] », pourquoi Jésus a préféré Jean à Pierre, saint Thomas répond en notant trois grandes qualités de saint Jean. Ce sont des qualités de sa sainteté, de son amour pour le Christ. Et nous pouvons demander à l’Esprit Saint de nous en faire vivre, de nous apprendre à vivre en disciples bien-aimés du Christ, comme saint Jean – car elles ne sont pas exclusives, comme toujours quand il s’agit des dons de Dieu. Saint Thomas souligne donc que Jésus a préféré Jean en raison de la perspicacité de son intelligence, de la pureté de son cœur et de sa jeunesse. Trois grandes qualités sur lesquelles nous reviendrons.

 

Marie-Dominique Goutierre

© www.les-trois-sagesses.org



[1]. 1 Jn 4, 8-10.

[2]. Jn 21, 20.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Les trois sagesses


Voir le profil de Les trois sagesses sur le portail Overblog

Commenter cet article