Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les trois sagesses

Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne (Jn 21)

GLORIFIER LE PÈRE

« Père, glorifie ton Fils pour que ton Fils te glorifie » (Jn 17,2)

"[Jésus] ne veut que la gloire de son Père, il se livre lui-même pour le glorifier par toutes les fibres de sa sensibilité et de son cœur, par tout son sang répandu, par toutes les blessures reçues, par sa mort d’esclave, enfin par le don de tout lui-même. Un seul désir brûle son cœur, une soif infinie, jamais satisfaite, la soif de glorifier le Père, et de le glorifier comme seul le Fils bien-aimé peut le faire. Ce zèle dévorant éclate à la Croix : « J’ai soif ». Et pour « travailler à cette œuvre », il se laisse dépouiller de tout, accepte de tout abandonner ; peu importe le jugement des hommes qui le condamnent, celui du Père compte seul à ses yeux. Notre-Seigneur sait ce qu’il y a dans le cœur de l’homme, il sait la jalousie et la haine de certains, il sait la faiblesse et la lâcheté de beaucoup, mais une lumière le conduit qui l’empêche de s’arrêter à ces considérations. (…)

Dans le cœur très pur de ce témoin de la vérité, de ce Fils qui sait la valeur unique du trésor qu’il a reçu du Père et que le Père lui demande de garder, il y a une fermeté, une force d’âme que rien ne peut ébranler et qui est bien la réalisation plénière de cette force préfigurée par les sept frères martyrs et par leur mère ; force conquérante qui n’hésite pas à tout livrer pour témoigner de la vérité (…). Cette force d’âme qui rend le Christ ferme comme le roc et infiniment patient lui permet de subir la violence sanglante, de se laisser broyer, de porter dans le silence la parole divine, tranchante comme un glaive qui le brise ; car la vérité dont il témoigne est un amour qui veut tout brûler, tout consumer."


Marie-Dominique Philippe, OP, Le Mystère du Christ crucifié et glorifié, p. 157

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Les trois sagesses


Voir le profil de Les trois sagesses sur le portail Overblog

Commenter cet article