Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les trois sagesses

Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne (Jn 21)

Jubilé de la miséricorde

Le tableau original, peint en 1934 (restauré en 2003), sur les indications de sainte Faustine.

Le tableau original, peint en 1934 (restauré en 2003), sur les indications de sainte Faustine.

Pourquoi donc n'est-ce pas ce tableau qui a été choisi comme emblème pour le Jubilé de la miséricorde? C'est pourtant cette image qui est le plus liée au culte de la Divine miséricorde rappelé par le Christ à travers sainte Faustine:

 

« Un soir, quand j’étais dans ma cellule, je vis Jésus vêtu d’une tunique blanche. Une main levée pour bénir, la seconde touchant son vêtement sur la poitrine. De la tunique entrouverte sortaient deux grands rayons, l’un rouge, l’autre pâle. (…) Après un moment Jésus me dit : « Peins un tableau selon le modèle que tu vois, avec l’inscription : Jésus, j’ai confiance en Toi. Je désire que l’on honore ce tableau, d’abord dans votre chapelle, puis dans le monde entier. Je promets que l’âme qui honorera ce tableau ne sera pas perdue. Je lui promets aussi la victoire sur ses ennemis d’ici-bas, spécialement à l’heure de la mort. Moi-même, Je la défendrai, comme ma propre gloire» (Petit Journal,  47-49)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Les trois sagesses


Voir le profil de Les trois sagesses sur le portail Overblog

Commenter cet article