Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les trois sagesses

Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne (Jn 21)

Pour un regard neuf: l'admiration

Le primat de la critique, voire le soupçon, cette maladie contemporaine, nous empêche de voir dans l'autre, au-delà de ses défauts et de ses limites, ce qu'il a d'unique et d'admirable. Une belle leçon de philosophie réaliste... qui s'applique aussi au Christ et aux prophètes. Le prophète a souvent "tort d'avoir raison trop tôt..."

Homélie du P. Henri Boulad, sj

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Les trois sagesses


Voir le profil de Les trois sagesses sur le portail Overblog

Commenter cet article

KK 13/07/2015 08:11

Quelle homélie! Excellent message d'amour et de lumière! Des paroles comme celles-ci donnent un coup d'espérance, très nécessaire lorsqu'on voit une humanité déchirée par la jalousie, même au sein de l'Eglise.