Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les trois sagesses

Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne (Jn 21)

Présentation: Marie, la Femme pauvre

La Présentation du Seigneur au Temple est un mystère joyeux. Mais c'est aussi le mystère dans lequel la Vierge reçoit la prophétie du vieillard Syméon: son Fils sera un signe en butte à la contradiction et un glaive lui transpercera l'âme...

Bellini, La Présentation du Seigneur au Temple

Bellini, La Présentation du Seigneur au Temple

Marie, dans son mystère de compassion, c’est la femme pauvre, terriblement pauvre dans son cœur, terriblement vulnérable, celle qui n’a plus rien, qui n’a rien, plus rien du tout, sans défense.

Je crois que le mystère de la Croix est tellement fort que pour le recevoir pleinement, Marie accepte d’être sans défense, uniquement un amour dans la pauvreté. Et c’est celle-là que Jean aime. C’est Marie recevant le glaive du vieillard Syméon, c’est Marie témoin du coup de lance. C’est celle-là que Jean aime. Et si Marie reste auprès de lui, c’est pour que Jean pénètre plus avant dans ce mystère, pour que ce mystère grandisse en Jean, pour que ce mystère prenne tout en Jean. Et Marie continue de vivre ce mystère de la compassion jusqu’à la fin, grâce à l’Eucharistie et grâce à Jean.

 

Marie-Dominique Philippe, OP

© www.les-trois-sagesses.org

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Les trois sagesses


Voir le profil de Les trois sagesses sur le portail Overblog

Commenter cet article