Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les trois sagesses

Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne (Jn 21)

Saint Dominique, l'office du Verbe

La fête de saint Dominique (mort à Bologne le 6 août 1221 mais dont la fête liturgique est le 8 août) nous donne l'occasion de relire ce beau texte de sainte Catherine de Sienne. Que saint Dominique "intercède pour nous avec toute sa tendresse, après avoir été un prédicateur éminent de la vérité" de Dieu (oraison de la fête). Le lien entre la lumière (la vérité, une vérité aimante) et la tendresse (la douceur de la charité, la miséricorde), est au coeur de la sainteté de Dominique. Elle puise sa source dans le mystère de Jésus, le Verbe devenu chair: le Verbe qui s'est fait l'Agneau de Dieu et dont le Coeur est grand ouvert. C'est bien là le lien profond entre saint Dominique et saint Jean, le disciple bien-aimé de l'Agneau de Dieu et le témoin de la lumière du Logos.

 

Si tu regardes la nacelle de ton père Dominique, mon fils aimé, il l’ordonna avec un ordre parfait, car il a voulu qu'ils tendent seulement à mon honneur et au salut des âmes avec la lumière de la science. Il a voulu faire son principe de cette lumière, sans renoncer à la vraie et volontaire pauvreté. Et il l’eut, et en signe qu'il l'avait et que lui déplaisait le contraire, il laissa à ses fils par testament, comme héritage, sa malédiction s'ils possédaient quoi que ce soit, en particulier en général, en signe qu'il avait choisi pour épouse la reine-pauvreté.

Mais comme objectif plus particulier il prit la lumière de la science pour extirper les erreurs qui en ce temps s'étaient élevées. Il prit l'office du Verbe, mon Fils unique. Il apparaissait dans le monde vraiment comme un apôtre, avec grande vérité et lumière il semait ma parole, ôtant la ténèbre et donnant la lumière. Il fut une lumière que je donnai au monde par le moyen de Marie, mis dans le corps mystique de la Sainte Eglise pour extirper les hérésies. Pourquoi ai-je dit : « par le moyen de Marie » ? Parce que Marie lui donna l’habit, ma bonté lui ayant confié ce rôle.

Saint Dominique, Matisse (Eglise Notre-Dame de toutes grâces, Assy, Haute-Savoie, France).

Saint Dominique, Matisse (Eglise Notre-Dame de toutes grâces, Assy, Haute-Savoie, France).

Sur quelle table fait-il manger ses fils avec la lumière de la science ? Sur la table de la Croix ; sur cette croix est placée la table du saint désir, où l'on se nourrit des âmes pour mon honneur à moi. Il ne veut pas que ses fils soient attentifs à autre chose qu'à rester à cette table avec la lumière de la science, à chercher seulement la gloire et louange de mon nom et le salut des âmes. Et afin qu'ils ne soient attentifs à autre chose, il leur enleva le souci des choses temporelles, et voulut qu'ils soient pauvres. Manquait-il de foi en craignant qu'ils ne soient pas pourvus? Il n'en manquait pas, il s'en était vêtu, de la foi et avec ferme espérance espérait en ma providence.

 

Sainte Catherine de Sienne, Le Dialogue, 158 (trad. L. Portier)

© Editions du Cerf

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Les trois sagesses


Voir le profil de Les trois sagesses sur le portail Overblog

Commenter cet article